Suivez-nous

2022, le débriefing d’Olivier Jansonnie

Le directeur technique de Peugeot Sport dresse le bilan du retour de la marque française en Endurance, avec sa toute nouvelle Le Mans Hypercar PEUGEOT 9X8 et présente le plan de marche 2023, avec en point de mire, les 24 Heures du Mans, en juin, qui fêteront leurs 100 ans. Face à de multiples concurrents, alignant des LMH ou des LMDh, la compétition s’annonce intense. Ce défi mobilise et motive tous les membres du Team Peugeot TotalEnergies. 

 

DSC_4632-Edit

Alors que 2023 débute avec des ambitions très claires pour le Team Peugeot TotalEnergies, le bilan de l’année 2022 démontre la détermination de l’équipe : force est de constater que ces douze mois ont été particulièrement denses. Après avoir réalisé les premiers tours de piste officiels de la PEUGEOT 9X8 en essais privés en début d’année, l’équipe a participé à trois épreuves du Championnat du Monde FIA d’Endurance avec sa toute nouvelle LMH.

 

Monza, Fuji, Bahreïn, sont les trois tracés sur lesquels deux PEUGEOT 9X8 (la #93 et la #94) ont évolué en compétition, soit 20 heures et plus de 5 100 kilomètres parcourus en conditions réelles de course. Ralliant l’arrivée en Italie, au Japon et à Bahreïn, avec pour meilleur résultat, une 4e place et un meilleur tour en course à Sakhir, le Team Peugeot TotalEnergies s’est appuyé sur deux équipages constitués de Di Resta-Jensen-Vergne sur la #93 et de Duval-Müller-Menezes sur la #94.

 

 

M12_5689

« Disputer ces trois courses était absolument essentiel dans notre préparation pour 2023 et les 24 Heures du Mans. Ces engagements nous ont énormément appris. Monza a permis de créer une équipe de course: certains avaient en effet une expérience en endurance, mais qui datait pour certains de plus de dix ans, d’autres avaient exercé dans des disciplines sportives différentes, et enfin certains n’avaient jamais évolué en sport automobile. Monza nous a fait découvrir le format d’une course d’Endurance en FIA WEC, son déroulé et l’organisation que cela nécessite. Nous avons rencontré des problèmes de fiabilité, résolus pour Fuji, qui a été une belle surprise, en termes de compétitivité. Tout a été plus fluide sur l’ensemble des séances de roulage au Japon. A Bahreïn, la déception ressentie lors de cette ultime manche 2022 vient d’un manque de fiabilité qui a empêché d’exprimer le potentiel de performance de la PEUGEOT 9X8. Tant que nous n’aurons pas atteint un stade de fiabilité suffisant, l’équipe ne pourra pas se dédier entièrement à la performance, et démontrer le potentiel de la PEUGEOT 9X8. 

En 2023, nous utiliserons des jokers, comme le règlement nous l’y autorise, pour porter quelques évolutions, mais le concept de la voiture reste inchangé. Durant les premiers mois, notre plan est simple: fiabilité, performance, séances d’endurance… »

 

 

La première course au calendrier 2023, les 1000 miles de Sebring aux Etats Unis, le 17 mars, sera synonyme de nouveautés.  »Ce circuit, atypique, ne présente pas des caractéristiques directement transposables pour une préparation aux 24 Heures du Mans, mais la durée de la course, et la difficulté technique du tracé, nécessitent endurance et fiabilité. Cette épreuve sera très intéressante pourtant dans la préparation des 24 Heures du Mans : pour la première fois, dans l’histoire de l’endurance moderne, 2 catégories, des LMH et des LMDh rivaliseront ensemble, et des nouveaux concurrents vont s’affronter. Une fois encore, nos trois courses de préparation vont nous être utiles pour cette première. En 2023, en parallèle des courses, l’équipe sera dédiée à des séances d’essais avec les 24 Heures du Mans en objectif. »

 


Warning: Use of undefined constant id_news - assumed 'id_news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/u886709530/domains/peugeot-sport.com/public_html/wp-content/themes/peugeotsport21/single.php on line 75

Autres actualités

Voir toutes