Suivez-nous

PEUGEOT 9X8 : DESIGN ULTIME

Bien plus qu’une voiture de course, la PEUGEOT 9X8 est déjà un objet iconique, une révolution esthétique et technique, une aventure de design ultime. Matthias HOSSANN Directeur du Design PEUGEOT, a placé l’Hypercar Hybride PEUGEOT 9X8 dans une architecture brutaliste avant qu’elle n’attaque dès 2022 les pistes des courses d’Endurance. L’occasion pour la photographe de mode et de supercars, Agnieszka DOROSZEWICZ, de jouer avec la lumière, tous les contrastes et les textures du béton. Ses photos sont comme une métaphore des 24 heures du Mans, course mythique au cours de laquelle la lumière change au fil des heures.

 

Pour créer la nouvelle Hypercar Hybride 9X8, l’équipe du Design PEUGEOT a frappé très fort. Elle lui a donné tous les codes esthétiques contemporains propres à la Marque : une posture féline, des lignes fluides rehaussées de signes de sportivité, des flancs épurés et structurés et, bien sûr, les signatures lumineuses à trois griffes caractéristiques du Lion. Fine et racée, la PEUGEOT 9X8 suscite l’émotion et incarne la vitesse.

 

Design 2

1.    ULTIME

Dessiner une voiture de course est un des rêves ultimes de tout designer automobile. La probabilité qu’il se réalise était jusqu’alors proche de zéro : plus que le style et l’identification à la marque, la performance était l’objectif premier, si bien que les voitures de course ne se distinguaient pratiquement pas morphologiquement les unes de autres. Le travail des designers se bornait alors à de petits détails et au dessin de la livrée.

Pour l’Hypercar Hybride PEUGEOT 9X8, ingénieurs et designers ont travaillé en très étroite collaboration et ont effectué une convergence entre le style et la technique pour créer une voiture de compétition :.  « Le niveau d’échange était absolument inédit », raconte Matthias Hossann, Directeur du Design PEUGEOT. « Nous étions en contact quotidiennement avec l’équipe de PEUGEOT Sport, nous avons véritablement travaillé main dans la main ».

« Pour identifier le thème de notre future voiture de course, nous avons tout d’abord lancé une compétition entre les designers. Nous avons reçu beaucoup de propositions : ce projet a suscité un enthousiasme fou, avec la perspective de voir un jour notre création affronter les marques les plus prestigieuses au monde sur la plus mythique des pistes! »

« Une fois le thème sélectionné avec le concours des ingénieurs de PEUGEOT Sport, le travail en commun a commencé. Guidés par la performance, sur laquelle aucun compromis n’a été fait, et dans le cadre d’une règlementation innovante, les ingénieurs ont laissé un maximum d’espaces de liberté à la créativité pour élaborer le design de l’Hypercar. La PEUGEOT 9×8 matérialise ainsi l’ADN de la nouvelle règlementation Hypercar (LMH) voulue par l’Automobile Club de l’Ouest, organisateur des 24 Heures du Mans, et la Fédération Internationale Automobile, tout en présentant les traits essentiels d’une PEUGEOT. Elle fera date dans l’histoire de l’Endurance ».

2.   LION

La première motivation de l’engagement de PEUGEOT en sport automobile, c’est qu’il s’agit d’un formidable laboratoire d’idées et un fantastique accélérateur d’innovation. Pour tous les métiers, le sport automobile explore de nouveaux territoires qui poussent à toujours plus de fraîcheur et de créativité.

Ambassadrice ultime du Design PEUGEOT et inspiratrice d’évolutions futures, l’Hypercar Hybride 9X8 s’inscrit dans le mouvement initié sur toutes les voitures de la gamme, dont la toute nouvelle PEUGEOT 308. C’est d’ailleurs la PEUGEOT 9X8 qui a inauguré le nouveau blason à tête de Lion introduit début 2021, avant que celui-ci n’apparaisse aussi sur la PEUGEOT 308.

« La technologie de la PEUGEOT 9X8 est entièrement signée PEUGEOT Sport, il fallait rendre cela visible par notre design. Sans aucun compromis sur la performance, nous cherchions à lui donner une posture unique et à garder une idée de carrosserie épurée qui tranche avec les voitures d’Endurance très géométriques de la génération précédente », explique encore Matthias Hossann.

Autre signe distinctif du savoir-faire du Design PEUGEOT : l’habitacle de la PEUGEOT 9X8 reprend le concept de l’i-Cockpit caractéristique de la marque. Comme pour le projet d’un modèle de série, le soin apporté au design intérieur a été au même niveau d’exigence que celui de l’extérieur : il faut que le pilote, et les fans devant leur écran, soient dans une PEUGEOT sans aucun doute possible. De plus, le cockpit de la PEUGEOT 9X8 a été créé dans sa globalité pour offrir plus d’ergonomie et d’intuitivité aux pilotes.

 

Design 3

3.    RUPTURE

Observateurs et spécialistes sont unanimes : la PEUGEOT 9X8 est en rupture radicale avec les générations de voitures de course précédentes, toutes marques confondues. Elle ouvre une nouvelle ère. « This PEUGEOT 9X8 is a true milestone in motorsport », ont déclaré les futurs pilotes en la découvrant : « Il y a aura un avant et un après PEUGEOT 9X8, et nous aurons la chance d’avoir assisté à cela ! »

« Sur les murs du studio de design où est né la PEUGEOT 9X8, nous avions affiché trois mots clés : iconique, efficiente, émotionnelle », raconte Matthias Hossann. « Ainsi, toute l’équipe partageait ces notions à tout moment, quelle que soit l’implication de chacun dans les différentes phases de développement. J’avais placé le mot ICONIQUE en tête, car je voulais une voiture qui soit à la fois immédiatement reconnaissable et qui marque une rupture, un changement fondamental de génération ».

« En dépit de la qualité des nombreuses propositions qui ont résulté de notre compétition de design interne, le thème retenu s’est assez vite imposé. Il cassait les codes de la dernière génération des voitures d’Endurance. Il proposait une voiture qui soit moins une voiture de course et plus une PEUGEOT. Il proposait un objet qui rassemblerait les fans de sport auto mais pas seulement, une voiture sportive qui pourrait en théorie aussi bien évoluer sur routes que sur les circuits ».

4.   SANS AILERON

La caractéristique la plus marquante de ce concept, et qui pour beaucoup la résume tout entière, c’est l’absence d’aileron arrière, qui lui confère une morphologie unique.

L’aileron arrière est apparu pour la première fois dans les courses d’Endurance au Mans en 1967 et est devenu depuis la norme incontournable. Depuis 1971, il y a tout juste 50 ans, plus aucune voiture ne s’y est imposée sans aileron arrière. C’est dire l’audace et l’inventivité des designers et ingénieurs de PEUGEOT.

Lors de la création de la PEUGEOT 9X8, énormément d’efforts ont été investis sur la partie postérieure. En suivant le sketch originel d’une voiture un peu bondissante est apparue une cabine légèrement piqueuse, et à cet enroulement très particulier que l’on voit aujourd’hui sur la roue arrière.

5.   ELECTRIQUE !

Dans le passé, PEUGEOT a déjà gagné au Mans, avec deux voitures de deux générations différentes : la 905 à moteur V10 essence en 1992 et 1993, et la 908 à moteur V12 HDI-FAP en 2009. C’est aussi par la technologie qu’elle met en œuvre, que la PEUGEOT 9X8 marque l’entrée dans une nouvelle ère. « L’Endurance s’appuie sur un règlement qui nous permet de démontrer le savoir-faire de PEUGEOT sur les groupes motopropulseurs électrifiés », explique Olivier Jansonnie, Directeur Technique du projet.

Par sa propulsion hybride 4 roues motrices, la PEUGEOT 9×8 présente des similitudes avec plusieurs modèles de la gamme PEUGEOT tels que les PEUGEOT 3008 ou la PEUGEOT 508. Elle combine un moteur thermique V6 2.6 litres bi-turbo de 500 kW (680 ch) placé sur le train arrière, et un moteur/générateur électrique de 200 kW placé sur le train avant.

« Avec la PEUGEOT 9X8 », indique Olivier Jansonnie, « PEUGEOT ouvre la page de la sportivité hybride. La performance s’électrifie et devient plus vertueuse, sans rien sacrifier au niveau de la compétition ».

« Nous avons voulu signifier ce changement technologique et culturel par une nouvelle signature de couleur, appelée Kryptonite », ajoute Matthias Hossann. « Nous l’avions déjà lancée un peu avant notre Hypercar Hybride 9X8 sur notre nouveau modèle de série, hybride lui aussi : la 508 PSE (PEUGEOT SPORT ENGINEERING), qui partage avec la PEUGEOT 9X8 de nombreuses technologies, en plus de ses couleurs. Toutes deux ont fait entrer, à quelques semaines d’intervalle, la Marque PEUGEOT dans l’ère de l’électrification haute performance ».

6.   VIRTUEL

Les activités de l’équipe du Design PEUGEOT font appel, elles aussi, à des technologies de pointe. Mais pas seulement, précise Matthias Hossann : « Le travail des designers est une suite d’allers et retours entre dessins et outils 3D, qui permettent d’inclure des phases de visualisation en réalité virtuelle ».

Pour créer les volumes, les designers se servent en effet d’outils 3D et de la CAO (Création Assistée par Ordinateur). Cette technologie permet aussi de partager et d’échanger facilement les fichiers avec les équipes de l’engineering. Et, une fois les volumes en place, vient l’étape de la réalité virtuelle. Un peu comme une révélation.

« Le moment où nous avons montré la PEUGEOT 9X8 complète à l’équipe des ingénieurs via un casque de réalité virtuelle a été très fort. Olivier Jansonnie, le Directeur Technique, est resté un bon moment avec le casque sur les yeux à tourner autour de la voiture. Son enthousiasme était crucial ! »

7.   NUIT

« Dans notre équipe du Design PEUGEOT, il y a beaucoup de fans de l’endurance et notamment des 24 Heures du Mans. Pour y être allés en spectateurs, ils savent que la nuit, depuis le bord de la piste, les signes distinctifs des voitures ne sont pas nombreux. On peut reconnaître certaines autos au chant de leur moteur, mais à de nombreux endroits, la présence visuelle se limite le plus souvent à des traits lumineux qui s’éloignent dans la nuit ».

« Pour que la PEUGEOT 9X8 ne ressemble à aucune autre et puisse être facilement identifiée par tous de jour comme de nuit, nous avons donc complété notre travail de la silhouette par une vraie recherche sur les éléments lumineux. Pour la signature lumineuse, le motif des trois griffes, présent sur toutes nos voitures de séries actuelles, s’est imposé de lui-même. Nous n’avons pas eu trop de mal à les implanter à l’avant de notre Hypercar 9X8, mais leur mise en scène à l’arrière nous a imposé un gros travail. Nous avons intégré les trois griffes lumineuses dans des éléments en materiau composite séparés, dont les interstices permettent l’extraction de l’air. Nous avons tous hâte de voir leur effet en course ! ».

Photographe de cette série d’images de la PEUGEOT 9X8, Agnieszka Doroszewicz a immédiatement identifié le potentiel des signatures lumineuses tout à fait uniques de la PEUGEOT 9X8 : « Nous voulions vraiment étaler notre session sur une longue journée et la prolonger tard dans la nuit », confie-t-elle. « J’ai ainsi pu créer dans mes photos une parfaite évocation des 24 heures du Mans. La lumière du jour, les éclairages artificiels, les illuminations violentes des projecteurs se combinent avec le motif puissant des griffes lumineuses de la voiture. Evidemment, nous ne sommes pas du tout au Mans, mais c’est bien toute l’ambiance du Mans qu’on retrouve là! »

 

design 4

8. AGNIESZKA

« Short. Black. Strong. Like a decent espresso“, c’est ainsi que se décrit la photographe Agnieszka Doroszewicz, passionnée de design, d’architecture et de mode. « La photographie m’a permis de combiner ces trois passions. En tant que photographe, je n’ai pourtant jamais voulu me limiter à un seul domaine. J’ai travaillé aussi bien pour des magazines que pour la mode, des créateurs, des agences et des entreprises, dans la téléphonie ou l’électronique par exemple. Supercars et voitures de course sont venues en plus, presque par hasard. La photo automobile est absolument passionnante en ce moment : il y a une grande recherche de nouveauté et une incroyable exigence d’unicité ».

Domiciliée en Allemagne, à Hambourg, Agnieszka est diplômée de l’Université des Science Appliquées en Design Photographique, et opère à son compte depuis 2007, s’impliquant aussi bien sur le shooting que dans la post-production.

« J’ai souvent été invitée à travailler au Mans et sur d’autres courses de 24 heures, au Nürburgring (Allemagne) ou à Spa (Belgique). Mais le Mans est la plus chargée d’histoire et ma favorite absolue. On peut ressentir dans chacune de nos pores l’atmosphère, l’excitation, la tension et bien sûr l’histoire de cette course. Impossible d’y échapper, Le Mans, est une des formes les plus pures et les plus ultimes de la course automobile ».

« Chaque shooting génère des anecdotes. Pour celui-ci, avec la PEUGEOT 9X8, il a fait atrocement froid ! Mais rien n’a entamé la passion de Matthias et de son équipe pour participer à la totalité de la séance, et leur présence a été très motivante, car nous en avons profité pour avoir un véritable échange. De plus, le lieu de prise de vue était proprement fantastique : le contraste entre l’esthétique très pure de la PEUGEOT 9X8 et l’architecture brutaliste était impressionnant, et la patine brute de la texture du béton évoquait parfaitement l’univers des pistes de course ».

design 5

Warning: Use of undefined constant id_news - assumed 'id_news' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/u886709530/domains/peugeot-sport.com/public_html/wp-content/themes/peugeotsport21/single.php on line 75

Autres actualités

Voir toutes